Sucre : quelques jours dans la cité blanche de Bolivie

Après avoir passé une journée à Potosi nous avons mis le cap sur Sucre, qui se trouve à moins de 150 km au nord de Potosi. Nous n’avions rien prévu de particulier dans cette ville, nous voulions nous laisser vivre et surprendre.  Et ça a marché ! Niveau architecture et culture, Sucre a énormément de choses à offrir. Vous venez explorer la plus belle ville de Bolivie avec nous ?

Comment arriver à Sucre depuis Potosi ?

Ah ah vous pensiez qu’on allait encore vous dire le bus ? Eh bien non, cette fois-ci nous avons pris le taxi ! Dit comme ça on passe pour des riches mais non, il n’y avait que 20 bolivianos soit un peu plus de 2€ entre le prix du bus et celui du taxi.

On s’explique, le prix du bus est de 30 bs par personnes soit 3,50€ sachant qu’il faut compter le taxi pour aller de l’hostal au terminal et pareil en arrivant à Sucre donc presque 100Bs à 2. Par contre, le taxi entre Potosi et Sucre lui vient directement nous chercher où il faut (pour nous c’était notre hôtel à Potosi) et nous dépose devant notre auberge de Sucre. Il avait déjà deux passagers c’est pourquoi nous avons payé moins cher. Et l’avantage principal c’est que le bus met 4h30 tandis que la voiture 2h donc clairement il n’y a pas photo… Nous vous recommandons de réserver ce système directement avec votre hôtel de Potosi !

Où dormir à Sucre ?

Nous avons trouvé une maison d’hôtes super sympa : la Maison d’Isabela. Les chambres sont nickel, l’eau de la douche est chaude et le petit déj est compris. Nous avons payé 17€/ nuit  ! Nous avions accès à la cuisine et il y avait une petite cour intérieure pour lire et se reposer. En plus Isabella et ses filles étaient toujours disponibles pour nous aider et recommander des adresses dans la ville de Sucre. Nous vous recommandons cette auberge elle est super et le prix est imbattable pour la ville !

Que faire à Sucre ?

Sucre se trouve à 2800 mètres d’altitude donc nous sommes enfin descendus un peu et notre souffle nous en a remercié. De plus, c’est la capitale constitutionnelle de la Bolivie, c’est dans cette jolie ville que fut déclarée l’indépendance du pays. Cette richesse historique se reflète dans son architecture : le centre de Sucre est simplement magnifique. Ses rue blanches, ses églises et palais, ses miradors… Nous avons tellement aimé que nous avons prolongé notre séjour pour y rester une semaine entière !

Comme vous avez pu le lire dans les articles précédents nous étions encore un peu dérangé de l’estomac donc nous avons vraiment pris notre temps dans cette ville et nous avons principalement visité le centre. Il y a quelques excursions en dehors de la ville mais nous n’étions pas en état de faire de nouvelles randonnées.

Plaza 25 de Mayo

C’est la place principale de la ville, elle est jolie et entourée de palmiers. Au milieu il y a la statue du célèbre Sucre, une fontaine et un petit kiosque. Il fait bon se promener sur cette place, les bâtiments qui l’entourent sont très beaux. Nous nous sommes posés sur un banc à l’ombre comme beaucoup d’autres touristes.

Casa de la Libertad

L’entrée est à 15 bs soit 2€, ce musée nous a fortement été recommandé car on dit que c’est à cet endroit qu’est née la Bolivie en 1825. C’est donc un endroit riche d’histoire où on peut visiter plusieurs pièces dont une chapelle. On y trouve des portraits des grands présidents et personnes importantes de la Bolivie. Il y a également la déclaration d’indépendance du pays. L’endroit est charmant et surtout la visite est guidée du coup on peut vraiment en apprendre davantage sur le pays. Nous vous le conseillons !

Mercado Central

Une tradition chez nous, nous faisons tous les marchés des villes que nous visitons ! Le marché de Sucre est très grand, on y trouve de tout (alimentaire comme non alimentaire). A l’étage il y a un endroit spécial pour manger local et pas cher, mais pour le coup nous ne l’avons pas fait : nos amis Marseillais y ont mangé et ils ont été malades pendant 3 jours, donc on n’a pas eu envie d’essayer ! On a acheté les légumes pour se faire à manger à l’auberge.

Cathédral de Notre Dame de Guadalupe

Nous n’avons pas pu y rentrer car elle est ouverte de 8h à 9h (un peu court quand même) donc nous avons seulement pu prendre des photos de l’extérieur.

Hotel parador Santa Maria la Real

C’est un hôtel où nous sommes rentrés juste pour prendre des photos car il est juste sublime. Il a une petite cour intérieure et les couleurs sont très belles ! Si vous pouvez vous offrir cet hôtel n’hésitez pas une seconde.

Eglise San Felipe Neri

C’est une église où il est possible de monter sur le toit pour avoir une belle vue de la ville. Nous y sommes passés plusieurs fois mais jamais au bon moment… ça ouvre l’après-midi et l’entrée se fait par l’école.

Le Cimetière de Sucre

Oui plutôt surprenant, mais on visite bien le Père Lachaise de Paris donc pourquoi pas visiter celui de Sucre ! Nous sommes donc allés visiter ce lieu très paisible, l’endroit est bien gardé et les jardins très jolis. Ce qui est le surprenant ce sont les tombes qui sont dans des murs sur plusieurs étages ! Il y a des enfants qui ont des échelles qui proposent leur aide pour les gens qui veulent se recueillir sur les tombes en hauteur. Des guides sont à l’entrée pour ceux qui le souhaitent car de grands noms de la Bolivie sont enterrés dans ce cimetière.

Mirador de La Recoleta

Il a fallu monter pour y arriver mais ça en valait le coup ! Nous tombons sur une jolie petite place avec un super point de vue sur les montagnes environnantes et les toitures rouges de la ville de Sucre ! Il y a un petit marché artisanal et un café pour ceux qui voudraient y passer du temps. L’endroit est peut-être l’un de nos spots préférés à Sucre.

Pasaje de Santa Teresa

C’est l’une des rues les plus anciennes de Sucre. Elle est dans l’état où se trouvait Sucre avant et c’est très mignon !! On a l’impression de marcher pendant quelques mètres dans une ville dans le passé.

Où manger à Sucre ?

El Paso de los Abuelos : c’est un petit restaurant spécialisé dans la salteña, une spécialité de Bolivie que nous avons voulu goûter ! Une salteña est en fait une petite empanada comme on les avait déjà mangées au Chili : un petit chausson (ou feuilleté) farci de viande, poisson, oeuf, pomme de terre, épices, etc. et cuit au four. Un régal pour un petit snack !  Le prix à l’unité est de 9bs soit un peu plus d’un euro.

Condor Café : Vous n’y manquerez pas en venant à Sucre, il est vraiment très connu. Nous y sommes allés deux fois, la première pour prendre le menu à 25 bs (soupe + riz avec œuf + dessert à base de quinoa) qu’on a pas trop aimé. Du coup on y est allé une deuxième fois pour prendre à la carte et là c’était vraiment bon (sandwich de falafel, un régal !).

Prem El Arte de Vivir : végétarien (plats vegan aussi) où nous avons pris le menu du jour pour 27 bs soit 3,5€, on a trouvé que c’était bon et sain. Il est très fréquenté par les locaux et il n’y a pas beaucoup de place, mais vous pouvez toujours prendre à emporter !

Cosmo café : nous y sommes allés pour avoir une meilleure connexion internet, on a pris un café et un mate de coca, rien de ouf et les prix sont assez chers par rapport à d’autres cafés.

Para Ti Chocolate : Nous avons voulu goûté leur fameux chocolat chaud et nous n’avons pas été déçus ! Il est très bon et vraiment pas cher 9 bs soit 1,2€. En même temps, il s’agit d’une des marques de chocolat les plus vendus en Bolivie !

Conclusion de notre séjour à Sucre

Au final nous avons beaucoup apprécié cette ville, c’est vrai qu’il fait bon s’y reposer ! C’est pour nous la ville que nous avons trouvé la plus développée de Bolivie. On voit bien que les gens ne s’habillent pas pareil qu’ailleurs dans le pays, que les restaurants et cafés sont plus ouverts au tourisme et sent plus d’ouverture et développement que dans d’autres villes de Bolivie. Ce fut notre dernière étape dans le pays, ensuite nous avons pris le bus pour rejoindre la Paz (et bim ! 13 heures de bus !) pour y passer une nuit avant de prendre notre vol pour Iguazu ! Bientôt le bilan de la Bolivie (ça promet !) et une jolie vidéo pour vous résumer les 25 jours que nous y avons passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *