Notre itinéraire de 5 jours à Pékin

Ah la Chine ! Grand empire de l’est, un pays capable de combiner communisme et consumérisme, voitures de luxe et brouettes, le train le plus rapide au monde et l’une des villes les plus polluées. Comme on vous l’avez dit dans notre article sur notre arrivée en Chine, les contrastes font partie du charme de la Chine, et notre première escale au pays du thé et des contrefaçons allait nous le prouver ! On vous présente notre itinéraire de 5 jours à Pékin, capitale de la Chine.

Où dormir à Pékin ?

Pékin est une ville géante et les monuments à visiter sont assez éloignés les uns des autres. La meilleure option est donc de trouver un logement près de la Cité Interdite et également près d’un arrêt de métro. Nous avons choisi le Beijing Saga International Hostel. C’est une auberge assez bien équipée, propre, bien située, avec du Wi-Fi et un bar-restaurant. Ils ont tout le nécessaire, avec des chambres privées et partagées. Si vous recherchez un logement pas cher et de bonne qualité à Pékin, nous vous le recommandons !

Jour 1 à Pékin : Le Temple du Ciel

Après une bonne nuit de sommeil nous avons décidé d’aller visiter le Temple du Ciel. Étant donné que nous étions encore un peu fatigués nous nous sommes dit que nous voulions faire une journée assez light pour pouvoir profiter de chaque visite, du coup le programme du jour c’était de visiter le Temple du Ciel.

Pour découvrir au mieux la ville nous y sommes allés à pieds, le temple se trouve à environ 01h30 de l’auberge de jeunesse.

En remontant la rue où se trouve notre auberge nous sommes tombés sur le musée des hutongs où nous nous sommes arrêtés.

pekin-beijing-3 pekin-beijing-2

Nous avons pris les avenues Dongdan et Chongwenmen pour remonter vers le temple. Nous avons pu y découvrir des avenues ENORMES, beaucoup de petits commerçants de tout et de rien, beaucoup de trafic (les chinois ont le klaxon facile). Nous avons été surpris car beaucoup de scooters sont électriques, on a trouvé que par rapport au trafic il n’y a pas tant de bruit que cela !

En arrivant au temple nous recevons un message d’une amie d’un ami, avec qui nous allions visiter le temple, pour nous donner rdv à 16h. Malheureusement pour nous il n’est que 12h, du coup nous profitons d’être dans le sud de la ville pour aller à la gare de Beijing car nous devons nous acheter des billets de train pour le lundi suivant (nous irons à Nanjing pour lire l’article c’est ici).

En arrivant dans cette station, nous sommes choqués par sa grandeur, elle est vraiment très grande et ce n’est pas du tout facile de se retrouver, tout est écrit en chinois et quasiment rien en Anglais. On essaye de demander de l’aide mais personne ne parle Anglais. On fini par comprendre qu’il faut monter au deuxième étage pour acheter les tickets. En arrivant il y a un tableau énorme écrit en chinois, on ne comprend rien donc on se dit qu’on fait la queue et qu’on demandera. Le seul hic il y a au moins 10 guichets avec vraiment beaucoup de monde, tant pis on fait la queue quand même.

Après plusieurs minutes d’attente vient enfin notre tour, et là, la dame nous dit « English last one », ce qui veut dire qu’on vient de se taper la queue pour rien et qu’il faut la refaire au dernier guichet… Youpi on est content et surtout on a pas du tout faim avec le chemin qu’on vient de faire mais bon… on préfère prendre les tickets et être tranquilles après. On fait donc la queue, la personne comprend bien notre demande, seulement au moment de payer elle nous dit qu’elle accepte que le cash alors qu’on voulait payer en CB (étant donné le prix des billets il est préférable de payer en CB 880 RMB pour les 2). Résultat on se tape une troisième queue (on est plus à ça près!) où on arrive finalement à avoir nos billets !

pekin-beijing-1

Voilà deux heures sont passées sans que l’on ne les voit, maintenant on cherche de quoi manger et là ça s’annonce encore compliqué. Le point positif c’est qu’à l’endroit où nous sommes il y a au moins 15 restaurants, mais nous en cherchons un avec des photos (sinon on ne comprend rien) et aussi avec les prix indiqués. On fini par en trouver un où l’on mange des nouilles avec des légumes dans un bouillon, assez bon !

Nous reprenons le métro jusqu’au Temple où nous attend une amie.

Enfin la visite peu commencer mais avant tout un peu d’histoire sur ce superbe monument. Le temple du ciel que l’on appelle aussi Tian Tan a été construit entre 1406 et 1420 sous le règne de l’empereur Yongle (dynastie Ming) qui est aussi celui qui a fait construire la Cité Interdite.

pekin-beijing-6

Dans la Chine ancienne, l’empereur était considéré comme « fils du ciel », il devait faire respecter l’ordre sur terre en faisant le lien avec l’autorité céleste. Le temple reflète le pouvoir de l’empereur à travers différents symboles (par exemple les 9 « boules » dorées sur les portes, les escaliers et bien d’autres….).

pekin-beijing-5

Nous avons beaucoup apprécié le temple, il est vraiment très beau et le parc avec ses nombreux arbres lui donne encore plus de charme. Il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998.

pekin-beijing-4

Jour 2 à Pékin : La Cité Interdite et parc Beihai

Nous avons visité la place Tian’anmen. Nous avons été surpris de voir autant de monde à 10h du matin. Il faut faire la queue pour arriver sur la place car il y a la sécurité qui vérifie les sacs. La place en elle même n’a rien de spéciale, elle est juste énorme comme tout ce qu’il y a en Chine d’ailleurs, elle est remplie de monde, on y voit des compositions de fleurs, des colonnes au fond, le mausolée de Mao… De cette place on peut prendre de belles photos de l’entrée de la Cité Interdite.

La place Tian’anmen veut dire la place de la porte de la Paix Céleste, elle s’appelle ainsi car elle se trouve à l’entrée de la cité impériale. C’est la quatrième plus grande place du monde, elle est célèbre car de nombreux événements s’y sont déroulés au cours de l’histoire de Chine, notamment les changements de gouvernements. Au niveau internationale elle est connue pour les manifestions qui s’y sont produites en 1989.

pekin-beijing-15

Après avoir passé en revue la place nous nous sommes dirigés (non sans mal) vers la Cité Interdite.

Mieux vaut ne pas être ochlophobe pour visiter ses lieux qui sont totalement bondés !

pekin-beijing-9

Une fois à la Cité Interdite le prix est de 120 RMB (pour deux). L’endroit est vraiment magnifique et imposant, encore une fois nous sommes surpris de la taille des monuments, des avenues, des temples etc… Dans un sens tant mieux que ce soit grand parce qu’il y a un monde terrible, peut-être fallait-il arriver à 9h pour l’ouverture ?

Nous avons ensuite fait la visite par nous-même et à notre rythme. Sur place il est possible de prendre des audio guides, mais il y a aussi des guides qui proposent de faire la visite avec vous en Anglais.

La Cité Interdite a été construite sous les ordres de Yongle (dynastie Ming) entre 1406 et 1420. Le palais s’étend sur 72 ha et c’est l’un des palais les plus anciens et mieux conservés de la Chine. Lors de la visite, on y trouve des temples, des musées qui conservent des trésors impériaux de la civilisation chinoise et beaucoup d’œuvres d’art chinois (peintures, instruments de musiques, bronzes et céramiques).

Il faut aimer marcher car la visite est assez longue, à peu près 3 heures pour tout voir mais ça en vaut le coup c’est très joli !

pekin-beijing-10 pekin-beijing-12 pekin-beijing-11

Si vous finissez votre visite au nord de la Cité, et si vous êtes courageux et que la visibilité est bonne (ce n’était pas notre cas), montez au Jingshan Park, car il y a un magnifique vu sur l’ensemble de la Cité.

Suite à cette belle visite, au nord-ouest de la Cité se trouve le parc Beihai où nous sommes allés manger et avons passé le début de l’après-midi.

pekin-beijing-7

Le parc Beihai est un jardin impérial vieux de plus de 1000 ans. Il s’étend sur 68 ha autour du lac et contient de nombreux bâtiments historiques (temples et palais).

C’est un vrai havre de paix au milieu de cette capitale bruyante, on peut s’y promener tranquillement, s’arrêter pour manger ou boire un verre.

Le prix de l’entrée du parc est de 10 RMB et il est ouvert de 06h30 à 20h, et nous avons beaucoup aimé !

pekin-beijing-8

Jour 3 à Pékin : Grande Muraille de Chine

Départ pour la Grande Muraille de Chine, temps fort de notre séjour à Pékin ! Pour cette visite, il faut l’avouer nous avions lu beaucoup d’avis différents pour savoir quelle partie visiter, avec quelle agence partir ou bien partir seuls etc…. Au final c’était un peu le flou dans notre tête donc on s’est dit qu’on verrait sur place ce que l’on nous recommande tout en sachant que Badaling nous ne le ferons pas (c’est le seul endroit que tout le monde déconseille car il y a trop de touristes). On a vu avec notre auberge de jeunesse les différentes excursions qu’ils proposaient, on a posé pas mal de questions et nous nous sommes décidés, ce sera Mutianyu !

Nous avons dû réserver le soir d’avant pour la logistique du minibus, l’excursion inclus le petit déj, le transport en minibus jusqu’au pied de la montagne, le repas du midi et le retour jusqu’à l’auberge.

Mutianyu se situe à 70 km au nord de Pékin, cette partie de la grande muraille a commencé à être construite au milieu du VIème siècle sous la dynastie Qi du Nord. La Grande Muraille de Mutianyu a l’envergure de construction la plus importante et de meilleure qualité par rapport à tous les secteurs de la Grande Muraille. Cette section de la grande muraille possède des atouts uniques que d’autres parties n’ont pas comme les trois miradors (un principal et deux petits sur les côtés), et le fait qu’elle soit entourée de bois et de ruisseaux.

Nous nous sommes réveillés à 06h30 pour une douche express, le petit déj nous attendait en bas pour 07h. On a préparé nos sacs avec de quoi se couvrir, de l’eau et surtout l’appareil photo !

07h35 départ, le mini bus est arrivé, nous sommes environ 10 personnes ce qui nous va très bien il y a un guide qui parle anglais (attention avec l’accent chinois ! On n’a pas toujours tout compris on l’avoue). Le trajet s’est très bien passé, environ 01h30, nous avons découvert les petites campagnes autour de Pékin mais rien de très beau. On a un peu été surpris de la pollution atmosphérique, quand on est dans les rues on ne s’en rend pas trop compte mais quand on est en voiture sur la voie rapide on ne voit pas les immeubles à 200 mètres c’est impressionnant !

En arrivant chacun part de son côté, le guide nous fait un petit debrief sur les solutions pour monter jusqu’à la grande muraille (soit en funiculaire soit à pieds) et de là chacun part de son côté pour 3h.

Nous avons décidé de nous surpasser et de le faire à pieds…Même si au bout de 5 minutes de montée on était déjà au bout de notre vie, on voulait y arriver donc on s’est motivé et on a grimpé !

Après de gros efforts et 40 minutes de montée nous la voyons enfin ! La grande muraille de Chine, on est heureux, elle est belle, immense et en plus il n’y a pas beaucoup de monde !! On avait peur de tomber sur des bus entiers de touristes mais on est content de voir qu’on a choisi la bonne excursion !

pekin-beijing-19

Nous décidons de continuer notre marche vers l’ancienne muraille (nous avons vu les deux parties, la plus ancienne et la plus récente), on prend notre temps, on fait des photos, on est vraiment bien !

pekin-beijing-22 pekin-beijing-21 pekin-beijing-20

Vers 13h30 nous avons rejoint le petit groupe pour manger un repas typiquement chinois. On ne va pas réussir à vous dire tout ce que nous avons mangé (car on ne le sait pas nous-même) mais nous avions 10 plats, il y avait des plats seulement de légumes, d’autres de poulet aux champignons, de pommes de terre etc…. le tout accompagné de riz. Nous avons bien mangé et avons pu partager avec les autres membres du bus c’était sympa.

Sur le trajet du retour, nous n’avons rien vu passer nous étions tellement crevés que nous avons dormi comme des bébés !

De retour vers 16h40 à l’auberge nous avons décidé de poser nos sacs puis de partir vers la rue piétonne Wangfujing Street pour se promener et voir les souvenirs et bricoles qui se vendent à Beijing. C’est une rue très animée, il y a beaucoup de monde et un grand nombre de magasins. Comme le soleil se couchait tôt nous avons pu la voir illuminée de toutes les pubs, c’était assez sympa !

pekin-beijing-23

Vers la fin de la rue nous sommes tombés sur « Old Market » de Beijing qui est un marché couvert énorme ! On y trouve de tout, des souvenirs, des peignes, des habits etc…. nous nous sommes promenés dans ses ruelles jusqu’à tomber sur la fameuse « Snack Street » qui est une rue remplie de stands de nourriture. Encore une fois on y trouve de tout (des scorpions, des têtes de canard, des pieds de poule – eh oui, un peu choquant des fois!), mais il faut l’avouer si on ne sait pas ce qu’il y a dedans on n’a pas trop envie de goûter. Mais heureusement à la fin de la rue nous avons goûté ce rouleau de printemps végétarien qui nous a bien plu !

pekin-beijing-24 pekin-beijing-25

Après cette journée géniale mais éprouvante nous sommes rentrés nous reposer.

Jour 4 à Pékin : Palais d’été

Pour notre quatrième journée à Pékin, nous avons fait la grass’ mat’ nous en avions bien besoin ! Avant de partir visiter nous décidons de passer à la banque pour échanger nos euros et là…. Nous avons fait la queue pendant 1 heure… Comme nous étions samedi, il y avait moins de salariés mais beaucoup de clients donc pas le choix il fallait attendre, et comme le dimanche les banques ne sont pas ouvertes nous n’avions pas le choix… quelle rapidité ces chinois… bref !

Après ce mauvais moment passé nous prenons le chemin du Palais d’Eté. Dès l’arrivée, nous allons chercher des tickets pour entrer : deux options s’offrent à vous, cette de 30 yuans avec accès au parc mais pas tous les temples et celle de 60 yuans où tout est inclus. Nous avions lu les recommandations de certains blogueurs qui suggéraient celle de 60 mais nous avons pris l’autre. En fait, ne connaissant pas trop on s’est dit on prend l’entrée à 30 et les temples qu’on veut voir si ils ne sont pas compris dans le ticket on les payera à l’entrée.

pekin-beijing-26

Nous avons passé plus de 3 heures à visiter ce parc immense ! Il est vraiment très beau !

C’est le plus grand parc royal de Chine et surtout le mieux préservé ! Dans le parc vous y trouverez des temples, des jardins, le lac « Kunming », des galeries, le palais, le bateau en marbre la colline de la longévité sur laquelle se trouve le pavillon des Fragrances Bouddhiques. C’est un endroit parfait pour les voyageurs entre plein air et histoire de la Chine. Il fait également partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998.

pekin-beijing-27

pekin-beijing-28

pekin-beijing-29

pekin-beijing-30

Au final nous avons encore beaucoup marché mais ça en valait le coup, nous n’avons même pas remarqué que notre entrée était « restreinte » il y a juste un palais à 10 yuans que nous aurions rajouté.

Le soir dîner de noodles aux cacahuètes et des raviolis (dumplings) frits (les noodles étaient délicieux, mais on avoue qu’on préfère les raviolis à la vapeur). Puis au dodo car le lendemain nous allions visiter l’un des endroits les plus charmants de la capitale !

Jour 5 à Pékin : Temple des Lamas et Hutongs

Nous avons pris le métro pour rejoindre le Temple des Lamas (ou Yonghe temple). Il se situe au nord-est de Pékin, c’est le temple bouddhiste tibétain le plus célèbre en dehors du Tibet !

Ce temple est différent des autres que nous avons pu visiter à Pékin, c’est un lieu de prière et non une attraction de tourisme de masse (cool !). De nombreux chinois y viennent pour brûler de l’encens en hommage à Bouddha et prier.

On y trouve différents temples dont le plus connu au fond avec une statue de Bouddha gigantesque taillée en une seule pièce. Il y a également des salles avec des œuvres d’art, de la céramique, des bijoux, des vêtements datant de l’époque.

pekin-beijing-37

pekin_beijing_401 pekin_beijing_381 pekin_beijing_391

Nous avons beaucoup apprécié la visite de ce temple, il est agréable car beaucoup plus calme que les autres, avec des moines bouddhistes, le seul hic c’est que c’est enfumé avec l’encens et on a senti la fumée toute la journée !

Ensuite nous sommes passés devant le temple de Confucius et le collège Impérial où ne nous sommes pas arrêtés. Le midi on a mangé une salade aux champignons et soupe de nouilles (pas excellent à notre goût !).

pekin-beijing-32

Ensuite nous sommes allés nous promener dans les hutongs. C’est un ensemble de passages étroits et de ruelles, souvent charmant et assez traditionnel. C’est une spécificité de Pékin qui date de 700 ans. Hutong veut dire « puits » qui étaient un élément indispensable, c’est pourquoi des ruelles se sont construites petit à petit autour des puits pour former les hutongs. Avec l’arrivée du tourisme de masse, le gouvernement a commencé à raser les anciens hutongs en mauvais état pour en construire des nouveaux assez « clinquants » et commerciaux. Nous avons décidé de visiter les deux types : l’ancien et le moderne, et nous avons apprécié ! Nous vous recommandons d’ailleurs de faire les deux car l’ambiance est très différente. Pour la partie moderne, visitez Wudaoying et Nanluoguxian et pour la partie ancienne Shijia et Boafang.

pekin-beijing-36 pekin-beijing-35 pekin-beijing-34 pekin-beijing-33

Le 6ème jour nous avons pris un train pour aller jusqu’à Nanjing. Nous vous préparons un article sur les transports en Chine que vous pourrez lire bientôt ! Nous sommes également en train d’écrire notre article sur Nanjing, jolie ville à mi-chemin entre Beijing et Shanghai, ça arrivera au plus vite !