Cusco #5 : une journée dans la Vallée Sacrée

Si vous nous suivez sur nos réseaux sociaux, vous savez bien que notre journée au Machu Picchu était très spéciale ! Après une journée très intense et un bon dodo pour nous en remettre, nous avons profité de notre dernière journée à Cusco pour visiter « El Valle Sagrado », la vallée sacrée. Des villes fortifiées, des zones de culture perchées sur les collines, une vallée pleine d’histoires et de mystères… Vous êtes prêts ? Nous oui !

Visiter la Vallée Sacrée à Cusco : passer par un agence ou non ?

Comme toujours, vous aurez le choix entre passer par une agence ou chercher un transport vous mêmes. Mais encore une fois, le prix d’un taxi revient plus cher que les services d’une agence (qui en plus vous propose un guide). Donc pour le même prix nous sommes passés par la même agence que d’habitude « America Expeditions » où nous avons payés 30 soles par personne soit environ 8 euros.

Le prix inclus le transport et le guide, mais nous avons préféré ne pas prendre le repas du midi avec eux. Ils nous ont donc déposés dans un restaurant assez sympa avec un buffet (en étant végétariens, c’était plus facile pour nous de trouver notre bonheur !). Nous avons payé ce repas 25 soles par personne, ou 6,50€.

Notre journée dans la Vallée Sacrée

Rendez-vous donc à 9 heures devant l’agence où nous retrouvons notre guide pour la journée, puis notre bus et le reste du groupe. Nous sommes environ 15 personnes, ce qui nous va très bien ! Armés de nos boletos turisticos (ces fameux tickets touristiques pour visiter les attractions autour et dans Cusco), nous partons plus ou moins à l’heure (en termes Péruviens). C’est parti pour une demie heure de trajet jusqu’à notre premier arrêt : Qorao.

Vallée Sacrée : le marché de Qorao 

Notre bus fait une halte de 20 minutes dans le petit marché de Qorao. Rien ne nous intéresse trop ici donc nous profitons pour faire un petit tour et faire quelques photos des locaux et de lamas. Une fois que tout le monde est de retour dans le bus, nous repartons vers Pisac, le premier temps fort de la journée.

Vallée Sacrée : Pisac 

La visite de Pisac est divisée en deux parties : la première est le village en bas avec le marché et les artisans de pierres précieuses et argent, puis la visite des ruines tout en haut de la montagne (le parc archéologique).

En arrivant dans le village nous avons commencé la visite par le marché. L’artisanat local est en partie l’argent. Nous avons eu une démonstration de fabrication de bijoux, c’est toujours intéressant même si on sait que le but final est de nous vendre des produits. Ensuite nous nous sommes promenés dans les petites ruelles du marché qui est très joli.

Une fois notre visite terminée nous avons rejoint le site archéologique de Pisac. Nous avons repris le bus pour arriver à l’entrée des ruines, qui se trouvent à 3850 mètres d’altitude et surplombent la vallée ainsi que le village.

Si Cusco avait été construit avec la forme du puma et Machu Picchu avec celle du condor, Pisac aurait été conçu pour ressembler à la silhouette  d’une perdrix… Ils étaient doués ces Incas !

Le lieu est impressionnant car premièrement il est géant, mais aussi car c’est l’un des seuls sites qui n’a pas été découvert par les conquistadors Espagnols (donc pas détruit). Le plus surprenant ce sont sans doute les terrasses où ils cultivaient du maïs et du quinoa, mais aussi un des plus grand cimetières Incas dans la montagne.

Et étant donné que nous ne conservons aucun document ni explication de l’époque des Incas (merci les espagnols !) on suppose plusieurs finalités à Pisac : une ville fortifiée, un site agricole, un lieu religieux ou encore une citadelle militaire pour défendre la vallée. Dans tous les cas, c’est l’un des endroits les plus importants de la civilisation Inca car on estime que la population était trois fois supérieure à celle du Machu Picchu.

Vallée Sacrée : l’heure de manger !

Après cette visite nous partons pour Urubamba où nous allons nous arrêter manger. Dans la visite il était possible de prendre un restaurant en même temps mais nous avons préféré nous débrouiller et chercher nous mêmes. Le guide nous laisse 40 min pour manger, c’est tout juste mais c’est vrai qu’il y a pas mal de temps de route pour rejoindre les sites.

Vallée Sacrée : Ollantaytambo 

Après un bon moment de route (80km sur des routes péruviennes, ça peut être long !) nous sommes arrivés à Ollantaytambo. Eh oui, vous ne rêvez pas, c’est bien d’ici que nous avons pris notre train pour aller au Machu Picchu ! D’ailleurs quelques personnes dans notre bus ont décidé de descendre ici et dormir à Aguas Calientes pour visiter la merveille du monde le lendemain. 

Ollantaytambo signifie « l’auberge d’Ollantay » le nom d’un guerrier. Cet endroit était le siège des combats entre les Incas et les Espagnols. C’est l’un des meilleurs vestiges de l’urbanisme Incas avec ses rues, ses patios qui sont toujours d’époque.

Ollantaytambo est l’un des sites qui nous a le plus impressionné ! En effet la forteresse de la ville de Ollantaytambo est perchée à 2850 m d’altitude et demande un peu d’effort pour y arriver, il a fallu monter les 260 marches pour arriver en haut et avoir une vue magnifique (on vous avoue que nous avons mis plusieurs minutes à récupérer notre souffle !). Depuis la haut on peut voir des colcas (des endroits où les incas stockaient des graines et de la nourriture les greniers de l’époque), avec un peu d’imagination vous verrez le visage qui se dessine dans la roche ! 

Au sommet il y a les restes du Temple du Soleil. Depuis cet endroit, les prêtres Incas étaient capables de connaître les positions des astres et ainsi établir un calendrier et prédire les solstices… plutôt impressionnant, non ? Nous avons apprécié aussi l’ajustement des roches énormes et plus petites faites avec une telle précision qu’on se demande comment des hommes ont pu le faire.

En bas de la construction nous avons aussi visité le Temple de l’Eau, où les fontaines et canaux construits par les Incas conduisent encore l’eau des montagnes. En termes d’architecture et urban planning, les Incas étaient au top ! Et pour bien finir cette visite, nous avons passé quelques minutes avec quelques lamas tous mignons.

Vallée Sacrée : Chinchero

Sur la route de retour, nous nous sommes arrêtés une petite heure pour visiter le village de Chinchero (oui oui, nous étions déjà passé à côté pour visiter une fabrique de tissus artisanaux quelques jours avant).

Cette fois nous nous sommes promenés dans les rues et nous avons visité l’église du village, assez joli et sympa ! Mais le soleil commençait à se coucher et nous étions fatigués de la journée, donc tout le monde est rentré dans le bus et nous avons pris la route du retour.

Conclusion de notre journée à la Vallée Sacrée

Nous avons beaucoup apprécié les visites de la journée, toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Nous sommes rentrés vers 19h30 complètement crevés mais nous avons adoré ! Les sites visités sont juste magnifiques, si vous êtes sur Cusco nous vous conseillons vraiment la Vallée Sacrée !

Après cette journée, nous sommes allés rejoindre nos amis Français rencontrés au Machu Picchu autour d’un bon dîner et un pisco sour, et ensuite dodo !